photo accueil la commode de pao

Stéphanie, la fondatrice de la marque

Comme ça, on pourrait penser que c’est dans l’air du
temps et que c’est presque même courant depuis peu, le
fait de recycler.

Mais pas cette fois…

Stéphanie, elle, nous emmène dans son univers poétique.
Des robes, blouses, vestes et pantalons.
Elle a trouvé le moyen d’associer motif et forme du vêtement en commençant de la façon la plus simple pour elle :
  » Avec ce que j’avais sous la main : un vieux drap ou un rideau « 
Brestoise d’origine, elle a longtemps travaillé dans son milieu familial – l’univers de la reprographie- avant de s’engager dans le commerce, la vente puis le milieu de la décoration intérieure. 
De grandes enseignes ainsi que des enseignes de vêtements l’ont recrutée pour assurer la mise en avant de leurs produits.
Auprès de ces grands groupes, elle apprend la mode et sa culture, le conseil de la clientèle et la vente dans la société de consommation.

Stéphanie souriante, créatrice de la commode de PAO

20 ans ont passé

La vie lui a donné deux enfants, l’occasion d’un changement de perception.

Ses expériences professionnelles l’ont poussée à repenser sa place dans le monde du travail.

Les paillettes ont laissé place au naturel, à moins de maquillage au profit de vêtements recyclés. Forte de ses années d’expérience et d’un bilan de compétences en poche, un nouveau projet professionnel se profile : celui de devenir couturière.
Stéphanie entame alors la formation de CAP Couture floue. Après des années de vente, est arrivé le temps d’assembler les pièces. Des stages menés tout au long de sa formation, elle retient de belles rencontres humaines et de précieux conseils.

Image de Stéphanie en noir et blanc et entrain de créer en vêtement
photo Stéphanie

Revenir à ses racines

Son travail qui l’avait -des années plus tôt- emmené dans le sud de la France, lui permet aujourd’hui de revenir à ses racines puisque son atelier est installé près de Saint Brieuc.

Un garage rénové et aménagé permet à Stéphanie de recevoir ses clients.
Ses créations sont, elles, en vente dans son showroom ainsi que dans des boutiques au travers de la Bretagne.
Stéphanie ne propose pas d’atelier ni de services de retouches car elle a fait le choix de ne se consacrer qu’à ses vêtements et à leurs réalisations.
La Commode de Pao se veut une couture solidaire qui rassemble les hommes et qui crée des liens.
Respecter la planète et respecter l’humain sont deux valeurs charnières présentes de la création à la vente.
Une devise à laquelle on a envie d’adhérer.
La Commode de PAO c’est un tiroir que l’on ouvre chez notre mamie et dans lequel on trouve un tissu oublié qui attend d’être réutilisé.

La démarche en vidéo

Découvrez l’atelier de Stéphanie en vidéo juste ici